Tour de France : les satisfactions françaises

Tour de France : les satisfactions françaises

A l'heure d'effectuer le bilan de la cuvée 2017 du Tour de France, notre rédaction a choisi cette semaine de vous proposer un tour d'horizon des satisfactions et des déceptions de cette édition 2017 de la Grande Boucle, qui s'est terminée dimanche sur les Champs-Elysées. Pour commencer ce récap', nous avons fait le tour des coureurs français qui ont brillé lors des 3 semaines de course, et si il a été difficile d'effectuer un choix, 3 coureurs ont particulièrement retenu notre attention.

 

Warren Barguil : même si Romain Bardet a signé un second podium consécutif, le coureur qui a le plus retenu notre attention sur ce Tour de France 2017 est néanmoins Warren Barguil. Impressionnant en montagne, et omniprésent à l'avant de la course, "Wawa" s'est payé le luxe de remporter pas moins de deux étapes, tout en ramenant le maillot à pois de meilleur grimpeur à Paris, et en terminant dans le top 10 du classement général. Une Grande Boucle réussie sur tous les aspects pour le coureur de la formation Team Sunweb, et de belles promesses pour la suite de sa carrière, avec ce nouveau palier franchi.

Romain Bardet : alors qu'on aurait pu penser que le podium obtenu l'an passé était en partie du au niveau de la concurrence, Romain Bardet a fait taire toutes les critiques cette année, en en terminant troisième du Tour de France. Au même niveau, voir supérieur à Chris Froome en montagne, le coureur français de la formation Ag2r-La Mondiale aurait même pu espérer mieux sans de grosses lacunes dans l'exercice chronométré, qui lui coûtent au minimum une place sur le podium. Néanmoins encourageant pour la suite de la carrière du français, que l'on souhaiterait voir à l'instar de Thibaut Pinot s'attaquer au Giro, ou bien à la Vuelta.

Lilian Calmejane : on manque parfois de superlatifs pour qualifier les performances du jeune coureur français, tant il bluffe tous les observateurs depuis ses débuts chez les pros. Vainqueur d'étape l'an passé sur la Vuelta pour son premier Grand Tour, le pensionnaire de l'équipe Direct Energie, déjà auteur d'un superbe début de saison a remis le couvert pour son premier Tour de France, en remportant en costaud l'étape qui arrivait à la station des Rousses. Toujours offensif en troisième semaine malgré ce succès, Calmejane a néanmoins manque un peu de jus pour concrétiser une seconde fois, ce qui ne l'a toutefois pas empêché de signer une belle 7ème place au Puy-en-Velay. De très bon augure pour la suite, avec pourquoi pas une belle surprise sur les classiques de fin de saison...

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous