Liège-Bastogne-Liège : T.Degand "Il faudra peut-être anticiper"

A deux jours du départ de Liège-Bastogne-Liège, Thomas Degand, s'est exprimé sur ses ambitions et celles de son équipe Wanty-Groupe Gobert. Conscient de ne pas faire parti des favoris, le coureur wallon reconnaît qu'il faudra certainement anticiper pour pouvoir obtenir un résultat.

 

Thomas Degand : "La nouvelle trilogie, hormis la Ferme Libert, n'est pas plus compliquée que l'an passé. Par contre, la suite menant vers le Rosier, le long du circuit de Spa-Francorchamps, ne fait que monter et descendre. C'est bien plus compliqué que la transition de la Haute Levée au Rosier.Au vu du scénario des classiques précédentes, qui se décantaient plus vite que d'habitude, nous pouvons nous attendre à des offensives sur la Ferme Libert . Les lieutenants pourraient prendre les devants. Cette côte est propice à causer des dégâts, même s'il reste 75 kilomètres. Liège-Bastogne-Liège reste une course d'usure, d'élimination par derrière. Il faut rester les pieds sur terre, nous n'avons pas les jambes pour être présents avec les meilleurs dans le final. Il faudra peut-être anticiper afin de jouer un rôle dans une course face au top mondial. De mon côté, les 30 derniers kilomètres de l'Amstel Gold Race furent compliqués car je n'avais plus couru sur une distance aussi longue depuis 3 ans. Ma condition est bonne, j'espère être capable de me mettre en évidence ce dimanche. Dion sera la meilleure carte de l'équipe. "

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous